Règlement d'ordre intérieur Centre de Formation

 
 
 
Ce règlement d’ordre intérieur s’adresse à tout un chacun qui participe aux activités de l’Ecole des Jeunes du RCCF. Ceci ne le dispense pas de se conformer aux textes légaux, règlements administratifs qui le concernent, de même qu’à toute note qui émanerait de la Direction du club. Toute disposition non prévue par ce règlement est du ressort exclusif de la direction du club.
 
 
 1. Comportement général. 
 
1.1. En toute circonstance, veiller à avoir un comportement correct sur et en dehors du terrain, une attitude respectueuse et digne de l’image du club et en conformité avec l’esprit du jeu.
 
1.2. Respecter l’autre, qu’il soit adversaire, partenaire, arbitre, spectateur, délégué, formateur, dans son intégrité morale et physique. 
 
1.3. Respecter les règles élémentaires de politesse et de courtoisie vis-à-vis de toute personne côtoyée dans le cadre des activités du club.
 
1.4. Garder son self-contrôle en toute circonstance ; éviter tout débordement physique, bannir les grossièretés, les écarts de langage. 
 
1.5. Ne pas boire d’alcool, ne pas fumer dans les vestiaires, sur les aires de jeu, dans les zones neutres. 
 
1.6. Il est strictement défendu d’apporter au club des objets qui porteraient atteinte à l’intégrité morale, à la santé ou à la sécurité d’autrui. A la demande d’un délégué ou d’un formateur, le joueur peut être prié de montrer ce qu’il emporte avec lui. 
 
1.7. Se découvrir la tête, ôter la casquette ou le bonnet en entrant dans tout bâtiment et en toute situation de communication avec un adulte. 
 
1.8. Traiter les coéquipiers, les adversaires, les délégués et les arbitre toujours avec le respect nécessaire. 
 
1.9. L’utilisation d’appareils de type GSM, lecteur MP3 et écouteurs, console de jeu est interdite dans les vestiaires. Le club décline toutes responsabilités en cas de vol. 
 
2. Assiduité
 
 2.1. Tout entraînement est obligatoire. En cas de non-participation à une séance, le joueur avertira oralement le formateur pour lui communiquer la raison de son absence. Il le fera dès que possible et au moins deux heures avant le début de la séance. Il avertira également son coordinateur par un sms signé. 
 
2.2. Toute absence à deux entraînements consécutifs ou plus doit être justifiée par un certificat médical qui sera remis le jour du retour au club. Si la raison de cette absence prolongée est scolaire, une attestation de l’école sera à remettre au retour en club. Si l’absence prolongée relève de circonstances exceptionnelles, les parents l’expliqueront dans un courrier adressé au directeur technique. 
 
2.3. Si la raison de l’absence est due à une convocation en sélection ou à une participation à une activité mise en place par la fédération, le club sera averti par les autorités compétentes. Dans ce cas, le joueur reste sélectionnable pour le match du week-end. 
 
2.4. En cas de force majeure et seulement sur accord du directeur technique, un joueur non sélectionné pourra quand même être convoqué au match pour permettre à son équipe de s’aligner en nombre. 
 
2.5. Le formateur tiendra un tableau des présences qu’il rendra hebdomadairement au directeur technique. Il y joindra les billets d’excuse et les certificats de la semaine. 
 
2.6. Toute sélection à un match doit être honorée. Le joueur qui refuserait sa convocation sans raison fondée et sérieuse se verra sanctionné. 
 
2.7. En cas de non-participation à un match, le joueur avertira oralement le formateur dès que possible afin de permettre la réorganisation de l’équipe et la convocation d’un autre joueur. 
 
2.8. L’absence à un match doit être justifiée par une cause majeure. Elle sera confirmée par un mot écrit et signé des parents à la reprise des entraînements. 
 
3. Ponctualité. 
 
3.1. Le joueur sera présent au plus tard 15 minutes avant le début de l’entraînement. 
 
3.2. Chacun respectera scrupuleusement les lieux et les heures de rendez-vous pour les matchs. 
 
3.3. En cas de retard prévisible, le joueur avertira son formateur avant le début de la séance. Toute arrivée tardive doit être excusée auprès du formateur, avant de prendre part aux activités du groupe. 
 
3.4. Un joueur ne peut quitter une séance en cours, sans l’autorisation de son formateur. 
 
3.5. Si pour raison majeure, un joueur sait qu’il arrivera en retard au rendez-vous, il doit avertir dès que possible son formateur. 
 
4. Déplacement. 
 
4.1. Les déplacements s’effectueront par les propres moyens du joueur et de ses parents. Les parents veillent à être en ordre d’assurance. Ils en assument la pleine responsabilité et s’engagent à adopter un mode de conduite privilégiant une sécurité absolue. Afin d’éviter un stress et des risques inutiles, chaque conducteur prévoira de partir dans des délais confortables. En aucun cas, la nécessité d’être à l’heure ne doit prendre le pas sur la prudence et la sécurité. 
 
4.2. Le joueur qui arrivera en retard au rendez-vous fixé au lieu du match se verra placé sur le banc des réservistes en début de rencontre et son temps de jeu sera réduit. En cas de répétition de ces retards, le joueur ne sera pas convoqué pour un match. 
 
4.3. Les départs se feront à l’heure précise fixée sur la convocation par le DT ou le coordinateur et ce en un lieu bien précis. 
 
5. Tenue 
 
5.1. Le package du club est remis au joueur après la moitié du paiement de sa cotisation. 
 
5.2. Sauf avis contraire, le joueur porte exclusivement l’équipement remis par le club. Tous les joueurs d’une même équipe porteront la tenue exigée par leur formateur pour les entraînements et lors des échauffements d’avant-match. 
 
5.3. Le port des protège-tibias est obligatoire dans toute activité footballistique. Le joueur se présentant sans protège-tibias sera invité à s’entraîner seul autour du terrain pendant la séance. 
 
5.4. Le joueur se présentera toujours aux activités du club avec un équipement en ordre, complet, propre et adapté aux conditions climatiques. 
 
5.5. Le joueur veillera à porter des chaussures de foot adaptées aux conditions de jeu. Un mauvais choix de chaussures aura inévitablement des conséquences sur la qualité de sa prestation. Cela pourrait justifier sa non-participation au match ou la réduction de son temps de jeu. 
 
5.6. Le joueur aura en permanence dans son sac une paire de baskets (semelles plates). 
 
5.7. La tenue de match est fournie par le club avant chaque rencontre. A la fin de celle-ci, il veillera à la rendre intégralement sous peine de devoir payer les éléments manquants. Il remettra son équipement selon les consignes données par le délégué. 
 
5.8. Pour se présenter à l’arbitre, avant et pendant le match, le maillot est dans le short, les bas sont remontés. Le cuissard éventuellement porté doit être de la couleur du short. 
 
5.9. Ni bijou, ni piercing ne seront portés aux entraînements et durant le match. 
 
5.10. Tout déplacement officiel à l’extérieur se fera dans la tenue de sortie fixée par le club. 
 
5.11. Il est très vivement conseillé de marquer son nom sur chaque élément de son équipement. Après l’avoir ôté, il convient de ranger son équipement directement dans son sac. 
 
6. Matériel Infrastructures. 
 
6.1. Chacun utilisera avec soin le matériel qui lui est confié. 
 
6.2. Chaque semaine, des joueurs seront désignés par le formateur, à tour de rôle, pour être les responsables du matériel pour leur équipe. Avant la séance, ils prépareront le matériel demandé par le formateur. Ils transporteront ce matériel au terrain. Ils veilleront au ramassage, au nettoyage et au stockage du matériel dans les endroits prévus. 
 
6.3. Le déplacement et l’installation des buts amovibles se font par l’ensemble des joueurs, sous le contrôle du formateur. Les buts amovibles sont manipulés avec prudence et doivent être fixés au sol (usage des contrepoids), pour les plus légers, avant toute activité. Les buts amovibles seront remis en place en fin de séance ou de match aux endroits prévus. Ils y seront cadenassés. 
 
6.4. Il est strictement interdit de se suspendre au but ou à ses filets. 
 
6.5. Chacun veillera à maintenir les locaux, les terrains et les abords dans un parfait état de propreté afin de garder notre site agréable et accueillant. 
 
6.6. L’usage des toilettes est obligatoire. Il est interdit d’uriner sur le terrain ou aux abords. 
 
6.7. Les joueurs prendront soin de quitter le vestiaire, le terrain, sans y laisser trainer de déchets (bandages, canettes, bouteilles…) ou du petit matériel. Le formateur aura la responsabilité finale de contrôler la bonne tenue des endroits fréquentés par son équipe. 
 
6.8. Les dégâts volontaires aux bâtiments, mobilier, matériel, ainsi qu’aux biens des autres personnes seront à charge du joueur qui les a causés. L’argent versé pour la réparation ou la remise en état ne le dispense pas d’une sanction disciplinaire.
 
6.9. Dans un vestiaire, chaque joueur est responsable de la place qu’il occupe. S’il constate une dégradation, il doit en avertir directement le délégué ou le formateur afin de ne pas être considéré comme responsable des faits. 
 
6.10. La douche est obligatoire après chaque entraînement ou match. L’usage des claquettes est recommandé. A partir du moment où l’équipe rejoint le vestiaire, un délai de 20’ est accordé pour se doucher et se rhabiller. 
 
6.11. Il est strictement interdit de nettoyer ses chaussures, son équipement sous la douche ou dans les lavabos. Le nettoyage des bottines se fait à l’extérieur aux endroits prévus à cet effet. 
 
6.12. Il est interdit de jouer au ballon à l’intérieur des bâtiments. 
 
6.13. Il est interdit de jouer sur les terrains en dehors des heures de matches et d’entraînements. Seules, les annexes sont alors accessibles. 
 
6.14. Les parents et les personnes étrangères au club n’ont accès ni aux vestiaires, ni aux zones d’entraînement et de matches (terrain, bancs de touche), ni aux locaux de l’Ecole des Jeunes, sans y être invités. 
 
6.15. Chaque conducteur adoptera une conduite très prudente sur le parking. Il y respectera les zones de stationnement. 
 
6.16. En toute circonstance, le club décline toute responsabilité en cas de détérioration, de vol ou de perte d’objets de valeur au sein de ses installations. Il est donc vivement conseillé de n’emporter avec soi que ce qui est strictement nécessaire à la pratique du sport. 
 
6.17. Les responsables d’équipes (formateurs et délégués) respecteront l’attribution des locaux et des terrains. 
 
7. Accompagnement médical Soins. 
 
7.1. Pour être couvert par l’assurance de la fédération, tout joueur blessé à l’en traînement ou en match doit rentrer une déclaration d’accident. Ce document est disponible au secrétariat. On peut également le trouver sur le site. Cette déclaration doit être complétée par un médecin et remise au secrétariat dans un délai de cinq jours ouvrables. Une fois cette déclaration introduite, le joueur reçoit un courrier de la fédération confirmant l’ouverture d’un dossier et contenant un certificat de guérison. Ce certificat sera rempli par le médecin constatant la guérison et remis au secrétariat avant toute reprise de l’activité 
sportive. Après avoir payé toutes les factures et obtenu les remboursements de sa mutuelle, le joueur rentrera auprès du secrétariat toutes les quittances mentionnant les montants non remboursés. Le fonds de solidarité de l’Union Belge de Football prendra en charge ces montants en tout ou en partie (certains frais ne sont pas pris en charge : ex. attelles, anti-inflammatoires, 50% des frais d’ambulance).A remarquer que si l’inactivité sportive est inférieure à 15 jours, aucun frais de kinésithérapie ne sera pris en charge par le fonds de solidarité fédéral. Le non-respect de toute cette procédure expose le joueur blessé à perdre le bénéfice de ses droits. Dans ce cas, le club ne peut se substituer à la responsabilité du joueur et de ses parents. 
 
7.2. Le joueur fera preuve d’un respect total envers le staff médical. Le joueur se conformera aux conseils et aux prescriptions du médecin et du kiné du club. 
 
7.3. Tout joueur blessé, même légèrement, doit, dès la fin ou en cours de match ou de l’entraînement, en avertir son formateur.
 
7.4. Un joueur, légèrement blessé, ne pourra reprendre l’activité au terrain qu’avec l’accord du kiné. Un joueur, absent sous certificat pour blessure grave, ne pourra reprendre qu’après avoir remis son certificat de pleine guérison. Il respectera le plan de réathlétisation préparé par le kiné et le préparateur physique. 
 
7.5. En cas de soins de longue durée, le joueur a le choix de son thérapeute. Le joueur devra très régulièrement rendre compte de l’évolution du traitement au kiné du club. Pour ce faire, il se présentera une fois par semaine au club pour y rencontrer le kiné. Le club dressera une liste de kinésithérapeutes avec lesquels notre staff médical est en communication directe pour une meilleure coordination des interventions. 
 
7.6. Au départ de la saison, le joueur remettra le questionnaire médical du club sérieusement complété. S’il existe un problème de santé relevant du secret médical, les parents en feront part au médecin du club qui transmettra aux formateurs les seules infos nécessaires à la bonne prise en charge de leur enfant.
 
 7.7. Si un joueur n’a pas participé à la visite médicale annuelle organisée par le club, il devra fournir un certificat médical d’aptitude à la pratique d’un sport de compétition. 
 
7.8. Tout joueur malade, même légèrement, doit rester chez lui afin d’éviter d’aggraver son état et de contaminer d’autres membres de son équipe. 
 
7.9. Le staff médical n’interviendra que sur des pathologies liées à la pratique du football ou des maladies bénignes diminuant les capacités physiques à l’effort. 
 
7.10. L’utilisation de produits et de médicaments non autorisés par la loi ou les règlements est strictement interdite. Tout joueur qui transgresse cet interdit est le seul et unique responsable pour les conséquences qui peuvent en résulter pour lui-même et pour le club. 
 
7.11. Chaque joueur appelé à se soumettre à un contrôle antidopage doit obligatoirement s’y soumettre. Il peut se faire accompagner du médecin du club si celui-ci est présent. 
 
7.12. Le joueur s’engage à adopter un mode de vie sain : alimentation équilibrée sans excès de graisses et de sucres, temps de sommeil suffisant, récupération après l’effort. 
 
8. Réseaux sociaux Communication à la presse. 
 
8.1. Les outils de communication actuels sont très intéressants et utiles. Il convient néanmoins d’éviter les dérives. Il est bon de rappeler : - qu’aucune photo ou vidéo ne peut être diffusée sans l’accord de la personne photographiée ou filmée. - que la protection de la vie privé est un droit de tout citoyen : harcèlement, atteinte aux bonnes moeurs, calomnie, racisme, xénophobie sont punissables par la loi. - sur base de la loi du 11 mars 2003, les seuls responsables du contenu d’un site internet sont les personnes qui l’ont créé ou leurs parents si les personnes sont mineures. La responsabilité du club ne peut être engagée pour des publications sur des sites non reconnus officiellement par le club. Par ailleurs, le club se réserve le droit de sanction pour toute déclaration, toute publication contraire à la morale et aux valeurs défendues en son sein ou encore tout acte de cyber 
harcèlement. 
 
8.2. La communication à la presse doit être menée avec sagesse et retenue. Le joueur ou les parents dont les propos publiés dans la presse porteraient atteinte aux intérêts du club ou nuiraient nommément à l’un ou plusieurs de ses membres feront l’objet d’une sanction.
 
8.3. Interdiction formelle de dénigrer le club que ce soit au niveau du comité, entraîneurs, joueurs ou fonctionnement du club.
 
8.4. Il n’est pas interdit d’aller sur ces réseaux, mais s’il vous plaît soyez positif et réglons nos problèmes en interne.
 
8.5. Tout dérapage concernant ce chapitre sera délibéré en comité et des sanctions seront prise suivant la gravité des déclarations.
 
9. Administration Communication 
 
9.1. Tout document à compléter pour l’Ecole des Jeunes ou toute information exigée par la fédération sont à fournir au secrétariat dans les plus brefs délais. 
 
9.2. Les parents sont responsables des informations qu’ils fournissent à l’Ecole des Jeunes. Ils s’engagent à communiquer dès que possible tout changement d’adresse ou de numéro de téléphone. 
 
9.3. Le joueur doit toujours être en possession de sa carte d’identité. 
 
9.4. Il est possible d’obtenir un entretien avec le directeur technique sur rendez-vous. 
 
9.5. Le secrétariat de l’Ecole des Jeunes est accessible durant les heures d’ouverture affichées. Toute communication en dehors de ces heures se fera par l’envoi d’un mail à l’adresse (voir site). 
 
9.6. Une réunion d’évaluation est prévue deux fois sur l’année : la première, début décembre ; la seconde, début mai. Elle se tiendra en présence du directeur technique, du coordinateur et du formateur. Le joueur y assistera accompagné de ses parents. Le joueur majeur sera reçu seul. 
 
9.7. Au terme du dernier entraînement, le joueur ne peut quitter le vestiaire sans avoir reçu la convocation au match. Cette convocation, à conserver, mentionnera les jour, heure, lieu de rendez-vous, le mode de déplacement et les numéros de téléphone des formateurs. Le joueur non sélectionné est en droit d’en demander poliment les raisons à son formateur. 
 
10. Tests 
 
10.1. Le joueur s’abstiendra de tout contact et de toute activité avec un autre club sans l’accord écrit préalable du directeur technique, sous peine de sanction (suspension, voire exclusion). 
 
10.2. Tout joueur déjà affilié en demande d’un test ne pourra se présenter qu’avec une autorisation écrite du club d’appartenance. Cette autorisation sera à remettre au directeur technique ou au coordinateur de la catégorie. 
 
11. Arbitrage. 
 
11.1. Tout joueur des noyaux U15, U16, U17 et U19 sera tenu, selon une rotation organisée par les formateurs, de remplir le rôle d’arbitre à l’occasion d’une rencontre de U8, U9 ou U10. Il sera présent 45 minutes avant le match et prendra connaissance des consignes et règles à appliquer dans la partie à diriger. Il portera la tenue du club pendant sa prestation au terrain. 
 
11.2. Le joueur qui ne se soumettra pas à cette invitation se verra privé de sélection pour le prochain match de son équipe. 
 
12. Intégrité Fair play. 
 
12.1. Tout membre du club s’engage à respecter les chartes d’Intégrité et de Fair-Play, publiées en annexe.
 
12.2. Conduite à l’égard de l’adversaire, du publique et de l’arbitre :
 
-Chaques joueurs serre la main de l’arbitre, des joueurs et des formateurs même en cas de défaite. 
-Le joueur a une attitude digne et ce quelque soit les événements ou le score. 
-Le joueur évite de montrer ou de provoquer des émotions (positives ou négatives) extrêmes. 
-Le joueur ne réagit pas à d’éventuelles provocations ou incitations provenant du publique ou des adversaires. 
S’il ne respecte pas ces points, le joueur sera remplacé immédiatement et sanctionné. 
 
13. Sponsoring. 
 
13.1. Toute action de sponsoring à destination de l’Ecole des Jeunes doit être présentée à la direction générale et en recevoir l’aval. 
 
14. Sanctions. 
 
14.1. Toute nuisance, tout acte contraire à l’esprit du club et à sa bonne image, tout manquement en rapport avec ce règlement entraînera une sanction, allant du simple avertissement à une suspension temporaire, voire à l’exclusion définitive. 
 
14.2. Sont considérés comme faits graves : - tout acte de violence de quelque nature qu’il soit (moral ou physique) ommis sciemment à l’égard d’un membre du club, d’un acteur du match ou d’un tiers. - tout fait en vue de nuire au club ou à l’un de ses membres par des menaces, des insultes, des injures, de la calomnie ou de la diffamation. - la récidive dans l’indiscipline malgré avoir été averti. - la détention et la consommation de boissons alcoolisées ou de toute substance illicite. - tout acte de vol. 
 
14.3. En cas de fait grave, une commission de discipline, composée du président de l’Ecole des Jeunes(ou son représentant), du directeur technique et du coordinateur de la catégorie, se réunira et, après analyse des faits et avis, prendra la sanction. Celle-ci sera communiquée de façon officielle au joueur et à ses parents par une note écrite remise en mains propres lors d’une entrevue avec le directeur technique ou par courrier normal. 
 
14.4. Tout délit commis et reconnu à l’extérieur du club entraînera une sanction de la part du club, allant de la suspension à l’exclusion définitive. 
 
14.5. Le formateur peut prendre à l’égard d’un joueur la sanction qu’il jugera utile pour le bon déroulement de l’activité en cours. Une fois cette activité terminée, il en fera part au coordinateur et au directeur technique qui aviseront de la suite à donner. 
 
14.6. Une sanction fédérale pour carte rouge obtenue pour fait grave (coup volontaire) ou inconvenance (insulte, geste déplacé…) se verra aggravée d’une suspension supplémentaire de la part du club. 
 
14.7. Les amendes infligées au club pour négligence d’un de ses membres seront acquittées par le membre responsable.
 
15. Sélections 
 
15.1. Formation définitive des groupes le 30 /08/2016 pour toutes les catégories u10 à u19
 
15.2.Formation définitive des groupes le 15/09/2016 pour toutes les catégories u7 à u9
 
15.3.Toutefois le club se réserve le droit de changer ou permuter (un ou plusieurs joueurs) d équipe ou de catégorie au cours de la saison aussi bien en championnat que pour les tournois.
 
15.4.Tous les joueurs du club font partie du centre de formation du RCCF et non pas d une équipe.
 
15.5. Les groupes sont formés par le formateur, le coordinateur et par le directeur technique en étroite collaboration.
 
15.6.Les joueurs seront placés dans une équipe suivant leurs niveaux et compétences (talent, mentalité motivation, assiduité à l entrainement et en match, ponctualité).
 
15.7.En aucun cas les parents auront leur mot à dire concernant la formation de leurs enfants, aussi bien au niveau de l équipe, que du temps de jeu ou de la position sur le terrain. Seuls les responsables sportifs (dans le plus grand respect) peuvent décidés du suivi de la formation au sein du RCCF. 
 
15.8.En cas de non respect ou de désaccord une décision sera prise par le comité représenté par le président de l école des jeunes et par le staff sportif.  

Facebook RCCF

Suivez-nous sur Twitter

Merci à nos partenaires pour la saison 2016-2017